Zoom sur le métier à la fois exaltant et imprévisible de trader sportif

Pour beaucoup de personnes, réaliser des pronostics foot permet de se détendre et, parfois, d’arrondir les fins de mois. D’une façon générale, beaucoup perçoivent cette pratique comme un loisir — qui peut certes rapporter, mais qui coûte aussi de l’argent !

D’autres mobilisent le pari d’une autre manière. Dans leur cas, on ne parle pas réellement de parieur, mais plutôt de trader sportif ou de coteur sportif. Il s’agit d’une profession très marginale, qui concernerait moins de 100 personnes à l’échelle de la France entière[1].

Attribuer les cotes, faire des pronostics sportifs : un travail de professionnel !

Source : https://pixabay.com/fr/d-affaires-arri%C3%A8re-plan-bleu-2089533/

Concrètement, le trader sportif attribue ces fameuses cotes sur lesquelles les parieurs se basent. Pour cela, il utilise des « probabilités objectives » et se projette sur des analyses extrêmement précises : pour exercer cette profession, il faut des connaissances très approfondies dans le domaine !

La veille du marché doit être constante, car une cote ne doit jamais rien au hasard. Il faut aussi surveiller les lois, car ce secteur est naturellement encadré par le droit. En outre, ces personnes sont à l’aise avec les chiffres et capables de gérer le stress inhérent à leur activité. Beaucoup d’implication est nécessaire, car les traders sportifs travaillent très souvent le week-end.

Au moment d’effectuer votre inscription parionssport, par exemple, ne l’oubliez jamais : toutes les cotes avec lesquelles vous allez jouer résultent d’une réflexion approfondie menée par des experts.

[1] https://www.orientation.com/metiers/trader-paris-sportifs.html